Menu

La cérémonie du thé marocain

La cérémonie du thé marocain

Venez rêver parmi notre sélection impressionnante de théières en argents, depuis les anciennes retravaillées ou replaquées avec soin en argent et leurs dessins qui témoignent d'un savoir faire ancestrale difficelement reproduit de nos jours, au design simple et intrigant des contemporaines, avec une qualités irréprochables se distinguant de ce que vous trouvez communément dans le marché.

Venez rêver parmi notre sélection impressionnante de théières en argents, depuis les anciennes retravaillées ou replaquées avec soin en argent et leurs dessins qui témoignent d'un savoir faire ancestrale difficelement reproduit de nos jours, au design simple et intrigant des contemporaines, avec une qualités irréprochables se distinguant de ce que vous trouvez communément dans le marché.

Le Thé marocain - Traditions, rituels, symboles

Le thé est, par excellence, la boisson universelle née de la rencontre de deux civilisations, de deux mondes l'Orient et l'Occident. Breuvage cinq fois millénaire, à la fois sain, désaltérant et savoureux, le thé est la boisson la plus consommée après l'eau et représente aujourd'hui plus de trois milliards de consommateurs dans le monde.

Qu'il soit vert, semi-fermenté, noir, fumé, parfumé à la menthe ou aux fleurs, glacé ou en sachets, sucré ou enrichi de beurre, on boit du thé dans le monde entier.

Du thé Gongfu chinois au Five O'clock anglais, en passant par le Chanoyu japonais, le samovar russe ou encore le thé à la menthe maghrébin, l'homme, sur tous les continents, porte à ses lèvres une tasse ou un verre de thé selon des rites essentiels.

Au Maroc, bien plus qu'une simple boisson chaude, le thé est tout un art de vivre.

Au-delà des bouleversements du mode de vie, la chaleur de l'hospitalité demeure : le plus pauvre des montagnards offrira toujours un verre de thé à la menthe. Simplicité des gestes, cordialité de l'accueil, gaieté spontanée malgré les difficultés quotidiennes, tout cela contribue au charme insaisissable et émouvant du peuple marocain dont chaque parole et chaque geste sont régis par le sens de l'honneur et un profond sentiment religieux.

Contrairement aux idées reçus par les touristes, les marocains ne consomme pas forcément le thé à la menthe toute l'année, mais le réserve aux mois chaud, car il est apprécié, en autre, pour ses valeurs rafraichissantes.

Par contre, pendant les mois d'hiver, la menthe laisse place à la Chiba ou Absinthe Marocaine. En effet, la chiba a notamment la propriété de réchauffer le corps de l'intérieur.

Post Comments

You must be logged in to post a comment.

click here to log in